entreprise

  • Image-2
    « Les temps de l’entreprise à l’époque post-moderne » (Pierre Saurel) « Les temps de l’entreprise à l’époque post-moderne » (Pierre Saurel)

    « Les temps de l’entreprise à l’époque post-moderne » (Pierre Saurel)

« Les temps de l’entreprise à l’époque post-moderne » (Pierre Saurel)

 Image-1

Le temps de l’entreprise est impacté par la technologie.

L’entreprise, ses dirigeants et ses salariés concentrent leur attention sur les marchés, les projets, la R&D, les procès.

Pourtant chacun de ces objets obéit à des temporalités qui deviennent de plus en plus éloignées les unes des autres : temps des marchés financiers, temps du marché, temps du projet, temps de la recherche, temps du droit.

(more…)

Pourquoi de la philosophie en entreprise ? (Thibaud Brière)

philosopher nuit gravement aux idées reçues

Pourquoi de la philosophie en entreprise ?

La philosophie ne peut se désintéresser de la constitution de communautés humaines, a fortiori lorsque celles-ci sont aussi nombreuses et influentes que le sont aujourd’hui les entreprises. Là où se trouvent des humains, et des humains réunis en société, se posent, qu’on le veuille ou non, des questions philosophiques, qu’elles soient d’ordre éthique, politique ou existentiel. (more…)

Qu’est-ce que la démocratie dans l’entreprise ? (Thibaud Brière)

democracy-workplace

Qu’est-ce que la démocratie dans l’entreprise ?

Le 17 novembre dernier s’est tenue à l’UNESCO une journée de réflexion sur les manières alternatives de manager, qui a été l’occasion de préciser certains points concernant la démocratie en entreprise.

(more…)

  • interrogation
    « Quelle liberté dans l’entreprise aujourd’hui ? » (Thibaud Brière) « Quelle liberté dans l’entreprise aujourd’hui ? » (Thibaud Brière)

    « Quelle liberté dans l’entreprise aujourd’hui ? » (Thibaud Brière)

« Quelle liberté dans l’entreprise aujourd’hui ? » (Thibaud Brière)

stand out

Quelle liberté dans l’entreprise aujourd’hui ?

La question de la liberté dans l’entreprise est aujourd’hui cruciale.

« Être homme, c’est être responsable. » Antoine de Saint-Exupéry

L’autonomie et la responsabilité ne s’estiment qu’à l’épreuve des faits.
Nous sommes, au travail, à la fois plus libres que nous ne le pensons, et bien moins que ne l’affirme la douce rhétorique de l’autonomie et de la responsabilité.
Un croisement entre le sens des mots et l’analyse de situations concrètes le montrera. (more…)

By |avril 12th, 2013|Conférences|0 Comments
  • Penseur-Rodin
    « Philosopher, ça rapporte combien ? » (Thibaud Brière) « Philosopher, ça rapporte combien ? » (Thibaud Brière)

    « Philosopher, ça rapporte combien ? » (Thibaud Brière)

« Philosopher, ça rapporte combien ? » (Thibaud Brière)

Dali-Raphaelesque

Philosopher, ça rapporte combien ?

Entre la philosophie et l’entreprise, les relations sont souvent distantes et rarement simples. Le rapprochement peut surprendre.
Comment la discipline spéculative par excellence, à la recherche désintéressée, aurait-elle quelque chose à dire à des organisations vouées à la recherche du profit ? Et réciproquement : qu’est-ce que l’entreprise peut bien apprendre à la philosophie ?
Cette conférence se propose de clarifier ce que philosopher veut dire, ce qu’un tel acte peut avoir d’intéressant pour des salariés et pour l’entreprise à laquelle ils appartiennent, sans oublier d’évoquer l’intérêt que les « philosophies d’entreprise » peuvent avoir pour les philosophes de métier.

By |avril 12th, 2013|Conférences|0 Comments
  • personne
    « Remettre l’humain au centre » (Thibaud Brière) « Remettre l’humain au centre » (Thibaud Brière)

    « Remettre l’humain au centre » (Thibaud Brière)

« Remettre l’humain au centre » (Thibaud Brière)

leader
Comment remettre l’humain au centre du processus économique ?
Passer de la cible au cœur.
Le regard de l’entreprise sur l’humain – on parle bien de capital humain et de ressources humaines – demeure prioritairement utilitaire, sinon instrumental, avec des bonheurs divers.
Comment en serait-il autrement dans un monde voué aux normes d’utilité et d’efficacité ?
Plusieurs facteurs marquent toutefois l’essoufflement d’un tel modèle managérial et des voix s’élèvent pour appeler à « remettre l’humain au centre ».
À remettre l’essentiel au cœur de l’important.
Vaste programme, quand on ne sait ce qu’être humain veut dire, ni en quel sens interpréter l’impératif de le garder dans le viseur !
Cette conférence veut donner tout son sens à la formule, et redonner à entendre la valeur d’une voix, d’un visage, d’une vulnérabilité.
By |avril 12th, 2013|Conférences|0 Comments