Quatre écrivains, quatre visions du chef d’entreprise

 « Haverkamp est  un grand visionnaire qui sait remettre ses visions à leur place ».
Jules Romains, Les Hommes de Bonne Volonté

 

Existe-t-il un ADN propre aux entrepreneurs ? Et vous, quelle sorte d’entrepreneur êtes-vous ?adn
Dans les médias comme dans les représentations individuelles, le métier de chef d’entreprise peine à échapper aux stéréotypes : tantôt profiteur ignoble qui s’enrichit sur le dos de son personnel, tantôt surhomme qui travaille quatorze heures par jour et tient l’avenir du pays entre les mains.

Loin de ces visions caricaturales, cette conférence vous invite à réfléchir à votre identité d’entrepreneur. Pour cela, elle explore quatre figures passionnantes, créées par des écrivains :

  • L’autodidacte de génie (Les Hommes de Bonne Volonté, Jules Romains) ;
  • L’héritier éclairé (Les Buddenbrook, Thomas Mann) ;
  • Le bâtisseur inspiré (Mont-Oriol, Maupassant);
  • Le mystique (Les Destinées Sentimentales, Jacques Chardonne).


Ce tour d’horizon littéraire rend compte de la diversité de la profession d’entrepreneur. Diversité des facettes du métier : finance, marketing, négociation, ou encore connaissance de l’âme humaine. Diversité des contextes et enjeux : certains entrepreneurs créent une activité de toutes pièces, d’autres s’escriment à maintenir en vie une entreprise héritée de leurs ancêtres, avec toute la dimension affective que cela implique. Diversité, enfin, des styles de celles et ceux qui exercent cette fonction : graves ou bouillonnants, hédonistes ou mystiques, créatifs ou méticuleux, ou, pourquoi pas, tout cela à la fois – la façon dont un homme ou une femme conduit une entreprise est indissociable de sa personnalité et de sa vision du monde.
Des différences, donc, et cependant un point commun : la passion d’entreprendre. Bien plus que la cupidité ou la soif de reconnaissance sociale, c’est elle qui les fait avancer, contre vents et marées.

La conférence est ponctuée par la lecture d’extraits de romans. En fonction du nombre de participants et de la durée, elle peut être complétée par de courtes séquences d’écriture, sous forme d’atelier. Moyen irremplaçable de dérouler sa pensée d’une façon à la fois rigoureuse et créative, l’écriture vous permettra de prendre du recul sur vos pratiques. Ainsi, vous pourrez élaborer une réflexion sur votre représentation personnelle du métier d’entrepreneur et votre rapport avec les différents modèles.

  « Quelques fois, je pense que tout ce que l’on fait, c’est par amour … On dit que c’est pour le profit, mais on se vante ».
Jacques Chardonne, Les Destinées Sentimentales

« Je cherche toujours le moyen pratique, le seul qui doit déterminer le succès dans chaque cas spécial dont je m’occupe ; et tant que je ne l’ai pas trouvé, je ne fais rien, j’attends ».
Maupassant, Mont-Oriol

« Mon fils consacre avec joye le jour aux affaires, mais non point à celles qui, la nuit, troubleroient ton sommeil. »
Thomas Mann, Les Buddenbrook